«

»

jan 02

Imprimer ceci Article

Que faire pour renforcer l’estime de soi de votre enfant

Plusieurs personnes ont de fortes opinions sur l’importance que l’enfant ait une bonne estime personnelle.

Certains croient qu’il y a trop d’importances accordés aux efforts que l’on fait pour que son enfant ait confiance en lui alors que pour d’autres il est primordial de mettre tout en œuvre pour que son enfant croit en ses capacités pour avoir le meilleur développement possible.

Enfant et estime de soi

En vérité les deux parties ont raison car quand on force sur un extrême on s’éloigne de plus en plus de l’équilibre. Il y a sûrement trop d’attention portée sur l’importance d’avoir confiance en soi tout comme il est sain et recommandé d’en avoir. L’important c’est de trouver le juste milieu. On ne devrait pas ce concentrer uniquement sur le but d’apporter la confiance en soi à son son enfant mais plutôt de l’aider à grandir et à apprendre pour que lui même prenne confiance en ses capacités.

La confiance en soi est une des clés pour réussir dans la vie. Le développement d’une saine confiance en soi est extrêmement important pour le bonheur et le succès de votre enfant.

La confiance en soi est comment on se sent face à soi-même, et nos actions reflètent la vision que nous avons de nous même. Si votre enfant a extrêmement confiance en lui, il y a plus de chance qu’il soit plus indépendant, qu’il assume ses responsabilités, sois fière de ses accomplissements, tolère les frustrations, essaie de nouveaux défis, maîtrise les émotions positives et négatives et offre son aide à ceux qui en ont besoin. Si votre enfant n’a pas confiance en lui, il va essayer d’éviter d’entreprendre des choses nouvelles, il va se sentir non désiré et pas aimé, il va blâmer les autres pour ses propre problèmes. Il va prétendre se sentir indifférent et aura de la difficulté à gérer une frustration normale. Il va mettre de côté ses talents et abilités et sera facilement influençable.

Ce sont les parents qui ont le plus d’influence sur la confiance en soi de leur enfant. La plupart des parents ne réalise pas l’influence que peut avoir leurs mots ou leur actions sur leurs enfants.

N’oubliez pas de dire à vos enfants quand vous êtes fières d’eux, même si cela semble évident.

Quand vous êtes contents de leur comportement, dîtes le à votre enfant. Bien des parents auront plus le réflexe de parler quand leur enfants ont fait quelque chose de mal mais n’y mettront pas toujours autant de mots quand c’est quelque chose de positif. Un enfant ne sait pas que vous êtes fière de lui tant que vous ne lui dite pas avec des mots. Il a besoin de se faire dire que vous êtes heureux qu’il fasse partie de la famille. Les enfants se rappellent les bonnes choses qu’on leur dit. Il vont y repenser souvent dans le futur. Rappellez vous de dire des mots encourageants à votre enfant, chaque jour. Regardez les situations où il a fait un bon travail, travaillé fort, relevé de nouveaux défi, passé au travers des difficultés ou démontré du talent.

Soyez généreux de vos mots réconfortants. Soyez descriptif dans votre éloge au lieu d’un simple « beau travail fiston ». Par exemple, durant un de ses cours de natation mon fils devait nager toute la longueur de la piscine. Il était terrifié et était persuadé qu’il n’y arriverait pas. Quand il est arrivé à la fin de sa nage je lui ai dit que j’étais fière de lui pour deux choses. La première était qu’il avait essayé même s’il avait peur et la deuxième pour avoir continué jusqu’à atteindre son objectif.

Montrer leur comment s’encourager eux-même.

Apprenez à votre enfant comment se donner lui même des encouragements positifs. Les psychologistes ont démontré que de se dire perpétuellement dans sa tête qu’on est bon à rien et qu’on va échouer pousse éventuellement à la dépression et à l’anxiété. Ce que nous pensons de nous même détermine notre confiance et notre confiance détermine nos actions. C’est pourquoi il est si important d’apprendre à ses enfants de voir du positif. Vous pouvez commencer par leur poser des questions pour voir quel opinion ils ont d’eux-même.

Autant il est important que le parent fasse part de ses opinions autant ses opinions devraient être posé sur l’action posé et non sur les actions de l’enfant en tant que tel. Au lieu de dire à votre enfant qu’il est malpropre parce qu’il ne range pas sa chambre mettez l’emphase sur l’action que vous désirez qu’il fasse, ranger son linge et ses jouets. Encouragez votre enfant en lui disant:  » je sais que tu peux ranger cette chambre en un clin d’œil avant dîner » et plus tard lui dire « tu vois comme c’est facile pour toi, je savais que tu étais à la hauteur ».

Parlez toujours comme si votre enfant vous écoutait.

Plusieurs parents font un travail formidable pour construire la confiance de leur enfant en passant du temps avec eux. Mais plus tard tout leur travail est détruit quand l’enfant surprend une conversation du parent qui raconte à quelqu’un à quel point il est déçu et découragé de son enfant. Je peux vous garantir que c’est extrêmement difficile par la suite de réparer les pots cassés et qu’après votre enfant ne croit plus les belles choses que vous lui dîtes. Bien sur, les parents on besoin de parler de leurs frustrations, mais soyez sur qu’il n’y ait aucune chance que votre enfant puisse entendre la conversation. Même un enfant qui a l’air d’être absorbé à son jeu peut avoir une oreille attentive à ce que vous êtes en train de dire en entendant son nom.

Si vous appliquez tous ces bons conseils la confiance de votre enfant ira en grandissant.

Lien Permanent pour cet article : http://comment-gerer-les-crises-de-votre-enfant.cliquezici.net/blog/que-faire-pour-renforcer-lestime-de-soi-de-votre-enfant/