«

»

jan 02

Imprimer ceci Article

Êtes-vous un parent autoritaire, un parent permissif ou un parent aimant ?

Julie a été élevée par des parents rigides, extrêmement autoritaires qui ne lui laissaient que très peu de liberté.

Ses parents n’avaient que faire de ce qu’elle pouvait ressentir et n’accordaient absolument aucune empathie envers ce qu’elle pouvait ressentir. Ses parents ne manifestaient pas de compassion vie à vie de ses états d’âme. Autant dire que les désirs personnels de Julie ne pouvaient prendre place dans aucune conversation. Si elle avait le malheur d’arriver tout juste 5 minutes en retard elle avait droit à une scène incroyable de cris de la part de ses parents et malheureusement souvent de coup brutale.

parent autoritaire permissif ou aimant_313x318

Pourtant Julie était une enfant adorable, une bonne fille comme on dit si bien. Elle performait bien à l’école. Ses notes de classe étaient toujours au dessus de la moyenne. Elle accomplissait chaque tâche que ses parents lui demandaient sans se plaindre et suivait le chemin qu’ils lui imposaient sans faire de crise ou de pleur. Julie était souvent triste et seule et ne se sentait pas importante.

Quand elle s’est mariée et qu’elle a eu ses propre enfants elle ne voulait pas que ses enfants aient la même enfance qu’elle avait connue. Julie voulait que ses enfants se sentent aimés et écoutés, qu’ils se sentent uniques et importants et qu’ils affichent leurs propres couleurs.

Julie était une mère aimante pleine de douces attentions. Elle passait énormément de temps avec ses enfants, elle jouait avec eux, les écoutais raconter leur histoire pleine d’imagination. Elle était une mère qui leur donnait toute l’attention et l’affection du monde.

Malheureusement, elle avait tellement peur de brimer ses enfants qu’elle se mettait souvent de côté pour répondre à leurs moindres demandes. C’était facile pour elle car elle avait grandit avec le sentiment que de toute façon elle n’était pas vraiment importante. Alors comme résultat elle faisait l’inverse de ses parents et est devenue une mère permissive à tous les niveaux. Les désirs de ses enfants passant avant toute chose.

Les conséquence de l’enfance de Julie l’on rendu peu sur d’elle. Soumise et ayant peu ou pas du tout d’estime personnel, Julie était convaincue de n’avoir aucune importance en ce monde. Le résultat de l’enfance de ses propres enfants à qui elle aura tout donné sans aucune limite est qu’ils se croiront tout permis en grandissant et en évoluant ainsi dans la société. Ils se sentiront au dessus des autres et auront de la difficulté à se mettre à la place des autre et à faire preuve de respect ou à faire des compromis.

Ni les parents autoritaires ni les parents permissifs portent fruit. C’est deux extrêmes et en toute chose et il faut toujours rechercher l’équilibre. Imaginer manger uniquement des légumes à tous les jours ou uniquement des bonbons à tous les jours. Un jour ou l’autre sans diversité on va finir par avoir mal au cœur ou mourir d’ennuis en regardant son assiette. Le parent aimant n’essaie pas de contrôler son enfant, sauf en cas de danger imminent. Le parent aimant ne se laisse pas contrôlé non plus par son enfant. Il ne leur font pas de mal avec rage, accusations ou en les frappant, tout comme il n’accepte pas ce genre de comportement de leur part.

Lorsque qu’on est un parent aimant on a assez confiance en notre enfant pour ne pas avoir peur de se faire rejeter par lui. En tant que parent aimant on est prêt à imposer des limites raisonnables et on n’accepte pas les crises et la manipulation de la part de notre enfant. Un parent aimant ne cherche pas à lié son identité à la réussite de son enfant à l’école ou ailleurs, comme par exemple dans des activités de sport ou autres. Tout comme nos enfants ne fondent pas leur identité selon ce que nous les parents faisons dans notre vie.

Un parent aimant ne portera aucun jugement par rapport au style et au goût vestimentaire de l’enfant. Un parent aimant acceptera l’identité de son enfant en tant qu’individu même si son enfant est totalement différent de lui. Un parent aimant n’imposera pas sa façon d’être ou de faire mais fera régner des règles universel bienfaisante tel que : l’honnêteté, l’intégrité, la compassion, l’attention, la gentillesse et l’empathie.

Autant nous souhaitons tous être des parents aimants, si nous ne commençons pas d’abord à faire un travail sur soi-même pour faire face à nos peurs de rejet et de domination, nous allons malheureusement nous laisser emporter par ces peurs sans en être réellement conscients et faire de mauvais choix pour nos enfants.

Si vous avez grandi dans la peur et la domination vous ferez tout pour éviter cela à votre enfant et serez trop permissif . Si vous avez grandi dans un environnement trop permissif vous essayerez d’imposer trop de limites à votre enfant de peur qu’il fasse les erreurs que votre liberté totale vous on emmené à faire.

D’un côté votre peur d’être rejeté par vos enfants les pousseront davantage à vous manipuler et de l’autre côté utiliser la domination pour que vos enfants soient parfaits les feront se rebeller ou pire encore, se replier à jamais sur eux-même.

Peut importe vos choix, toutes vos peurs et vos souffrances que vous traînez et que vous n’avez pas guéries auront un impact sur la vie de votre enfant. Pour élever des enfants à les rendre équilibrés, il faut d’abord être équilibré.

Notre société à changer d’un extrême à l’autre a chaque génération, trop dominant ou trop permissif. Enfant roi ou discipline extrême. Nous avons juste à penser au nombre grandissant de personne consommant des anti-dépresseur, au alcoolique et au drogué pour voir qu’aucun extrême n’est bon pour son enfant tant que notre mal-être existe et se transmet de génération en génération.

Le plus beau cadeau que l’on peut s’offrir à soi-même et à son enfant c’est d’être un exemple d’équilibre et de paix d’esprit. Certes la vie nous réserve bien des surprises. Mais en cherchant à demeurer bien équilibré émotionnellement le chemin de vie à parcourir n’en sera pas moins ardu mais on se donnera des chances de porter des chaussures mieux adaptées et pour nous et pour nos enfants également.

 

Lien Permanent pour cet article : http://comment-gerer-les-crises-de-votre-enfant.cliquezici.net/blog/etes-vous-un-parent-autoritaire-un-parent-permissif-ou-un-parent-aimant/